road_vous_etes_ici
>
Festival - Projection vidéo/film

Festival Travelling

Partagez
Share to Twitter Share to Facebook
Plus d’infos
Dates

Tarif : droit d’entrée – tarif réduit pour les détenteurs du Pass Festival

Public
Tout public

Installation en boucle – 1er étage


Joana Hadjithomas & Khalil Joreige


Cinéastes et artistes Joana Hadjithomas et Khalil Joreige (1969, Beyrouth) tissent des liens thématiques, conceptuels et formels entre photographies, installations vidéo, films de fiction ou documentaires. Autodidactes, ils sont devenus cinéastes et plasticiens par nécessité au lendemain des guerres civiles libanaises. Leur recherche très personnelle les amène à explorer la sphère du visible et de l’absence, nourrissant un fascinant va-et-vient entre la vie et la fiction. Depuis plus de quinze ans, leurs films et oeuvres artistiques élaborent des récits sur des histoires tenues secrètes face à l’histoire dominante.
Leurs oeuvres d’art et leurs films font partie des plus grandes collections privées et publiques, et ont été présentés dans des musées et centres d’art à travers le monde. Ils sont lauréats du Prix Marcel Duchamp.

 

 

En attendant les barbares


2013, vidéo HD, couleur, son, 4 min 30 s
Coproduction de Onassis Cultural Centre, Athènes
Inspiré par le poème En attendant les barbares de Constantin Cavafy.
En notre époque troublée, marquée par les guerres, les récessions économiques et la perte des idéaux, la parole de Constantin Cavafy, dans son poème En attendant les barbares, se révèle plus que jamais d’actualité. Elle résonne là où le désir et la poésie pourraient peut-être s’opposer à la violence et au pouvoir. Fondé sur différents temps de pose photographiques, ce film repose sur la surimpression de plus d’une cinquantaine de panoramas de Beyrouth. Différents instants se mêlent les uns aux autres, produisent des images impossibles et évoquent des visions surnaturelles.

 

 

Se souvenir de la lumière


2016, 2 vidéos HD, couleur, son, 8 min
Coproduction Sharjah Art Foundation, Sharjah
Dans la mer, les couleurs subissent un phénomène étrange : plus on s’enfonce sous la surface, plus se rétrécit le spectre de la lumière. Mais si les fonds sous-marins sont illuminés, le plancton se souvient de la lumière et révèle sa luminescence. L’installation vidéo propose d’expérimenter ce phénomène. D’un écran à l’autre, des images dialoguent, hantées par des mondes imaginaires, une cité engloutie, des souvenirs de la guerre immergés… D’autres temporalités habitent les abysses.